transcendentAL

transcendental-8218

En fait, tout tourne autour de la même chose : l’écoute de soi-m’aime

et l’exécution de ses désirs.

Il faut pour cela  être libre, n’avoir pas de maître, pas de religion, pas de ressentiment, pas de pitié, pas de dette.

Il faut aussi ne pas se faire d’illusion : les illuminations sont brèves, le noir dégouline à 90%.

Ce peu de lumière suffit à l’extase : l’assurance d’être singulier à mesure qu’on fusionne avec l’univers.