PrimordiAL

Scénario du 08.02.15

PRIMORDIAL

Un film court de 17 minutes
Auteur : Patrick Villacampa

SEQ 1.  EXT/MATIN – UNE GROTTE AU SEIN D’UNE CLAIRIÈRE

C’est le grand matin. Un jeune homme, nu et vigoureux, sort de la grotte et se baisse pour ramasser une poignée de cailloux. Il les jette un à un, soigneusement, contre un tronc. Parfois il manque son coup.

JEUNE HOMME (comme s’il revenait à lui)
Je vais à la pêche.

VOIX DE FEMME  (au fond de la grotte)
Vas-y ! Quel besoin as-tu de le dire, idiot ?

JEUNE HOMME (d’un air distrait)
Ça, je le mets avec le reste.

Un silence

JEUNE HOMME (frémissant)
Si tu continues de me traiter de cette façon, un beau jour je m’en irai. On ne peut
pas te dire un mot, tu bondis. Nous avons besoin tous les deux, de parler non ?
Tu ne sais pas ce que cela veut dire, d’être seul. Tu n’as jamais été seule. Et tu
oublies trop souvent que tu as été faite pour me tenir compagnie…

VOIX DE FEMME
Mais Adam, mon chéri, pourquoi me dire que tu vas à la pêche ?

ADAM (se baisse pour ramasser des cailloux)
J’ai dit ça pour parler Eve.

VOIX D’EVE
Je t’aime plus quand tu ne parles pas pour parler.

Intervention télépathique d’Adam

ADAM (sous-titre sans voix – jette rageusement ses cailloux)
Eh bien, je vais à la pêche.

On entend un petit rire d’Eve. Adam s’en va.

SEQ 2.  EXT/MATIN – FORÊT

Adam déambule dans la forêt.

ADAM
Pleine de vie, pleine de voix, cette forêt est tout comme Eve. Des troncs et des troncs, des feuilles et des feuilles, des recoins sombres qui sèchent au soleil, d’autres qui ne sèchent pas. Si elle pouvait parler, cette forêt me traiterait comme Eve et se ficherait de moi. De l’ombre, un abri, de la nourriture et un air sain mais aucune intimité.

SEQ 3.  EXT/MATIN – CLAIRIÈRE ET GROTTE

Au seuil de la grotte Eve se peigne, cherche une fleur avant de l’accrocher à sa chevelure puis se retire dans la grotte. Elle est nue et musclée.

SEQ 4.  EXT/MATIN – CLAIRIÈRE ET GROTTE

Adam rentre et se tient au centre de la clairière. Il parle en regardant devant lui.

ADAM
Ah, Seigneur, Seigneur, je me demande si tu comprends ce que cela veut dire, d’être seul.

Eve apparaît sur le seuil de la grotte. Adam se retourne et la regarde, rasséréné.

EVE
C’est ça tes oraisons, maintenant ?

ADAM
Je ne priais pas, je parlais tout seul.

EVE
Pourtant, tu demandais quelque chose au Seigneur.

ADAM (s’asseyant)
Je n’ose plus parler au Seigneur, ses bienfaits sont à double tranchant.

EVE (s’avançant)
Qu’est-ce que ça veut dire ?

ADAM (avec une gaité forcée)
La dernière fois que je me suis plaint d’être seul, c’est toi qu’il m’a envoyée.

Il veut la prendre dans ses bras et l’asseoir sur ses genoux

EVE (s’écarte et répond sèchement)
Tu deviens vulgaire…

ADAM
Et toi impertinente.

EVE
Tout ça parce que le matin je ne sors pas comme une bête de sa tanière, et que je me peigne au lieu de me secouer comme toi (elle l’imite).

ADAM
Tu ne dois plaire qu’à moi.

EVE
Pour ce que tu y comprends…!

Ils utilisent la télépathie pour continuer leur dialogue.

ADAM (sous-titre sans voix)
Oh Eve, finissons-en avec cette hostilité. S’il y avait une autre Eve et un autre Adam, je comprendrais.

EVE (sous-titre sans voix)
Tu y penses souvent à cette autre Eve (Railleuse).  C’est le Seigneur qui te l’a promise ?

ADAM (sous-titre sans voix)
Sotte. Tu sais bien que nous sommes seuls.

Fin du dialogue télépathique.
Un silence.

EVE (d’un air de pitié)
Et si le Seigneur en avait créé deux, des Eves, et s’il t’avait laissé le choix, laquelle aurais-tu choisie ?

ADAM
Deux ? …Je ne sais pas… mais toi, certainement…deux Eves ?

EVE
Et pourquoi moi ?

ADAM
Pourquoi ?… mais comme ça… réfléchis, Eve.

EVE
Je vais te le dire, moi ce que tu aurais fait ; tu nous aurais prises toutes les deux et tu nous aurais obligées à vivre dans la même grotte. Et après tu te plains que je ne te laisse aucune intimité avec moi ? Je te suis tombée dessus comme une pomme mûre et tu as cru que tu me ramasserais sans peine. Et tu t’en prends au Seigneur, en plus. Mais tu peux toujours courir. Et le Seigneur aussi, il peut toujours courir s’il croit que j’ai besoin de toi, ou de lui.

Elle sort en laissant Adam atterré.

ADAM (se lève d’un bond)
Assez ! Assez ! Tu as entendu Seigneur. (il tend l’oreille).

Un silence

ADAM
Il n’entend jamais. (il se prend la tête entre les mains)

SEQ 5.  EXT/SOIR – MÊME DÉCOR

Devant la grotte et tout contre la paroi, Adam dialogue avec une présence angélique.

ADAM (d’une voix étouffée)
Alors tu diras au Seigneur que je ne peux plus continuer comme ça. C’est trop commode de nous créer pour Sa gloire et de nous laisser dans le pétrin. Maintenant, Eve soutient même que je ne l’apprécie pas comme elle le mérite. Et depuis ce matin je ne l’ai pas vue…

LA PRÉSENCE ANGÉLIQUE
J’en rendrai compte, Adam, j’en rendrai compte. N’oublie pas que le Seigneur t’a conféré une certaine autorité sur ta compagne. Quant à la jalousie qu’Eve a manifestée, tu peux l’assurer que pour l’instant, il est absolument exclu qu’on crée d’autres êtres. Et après tout cette jalousie devrait plutôt te flatter. Adieu, Adam.

Bruit de pas précipités. Eve arrive en courant, haletante, les cheveux défaits.

LA PRÉSENCE ANGÉLIQUE
Adieu, Adam (elle disparaît)

Pénombre

ADAM
Heureux celui qui te voit, Eve.

EVE
Qu’est-ce que tu complotais avec l’Ange ?
ADAM
Et toi, pourquoi ne reviens-tu pas plus tôt ? Pourquoi attends-tu l’obscurité ? Ca t’arrange, n’est-ce pas ?

Intervention télépathique d’Eve

EVE (sous-titre sans voix)
Oh Adam, pourquoi me traites-tu comme ça ? Cela ne te suffit pas que nous soyons ensemble toute la nuit ?

ADAM (froidement)
Tu restes avec moi parce que tu as peur du noir, voilà pourquoi.

EVE
Tu n’es pas gentil. (elle lui prend le bras) Je vais te le dire, puisque tu ne comprends pas tout seul. Je m’éloigne seulement parce que, si tu me voyais continuellement tu te lasserais de moi. Et ne crois pas que je ne souffre pas quand je suis loin de toi. (elle se serre contre lui). Mais j’ai besoin de m’isoler quelquefois, pour penser à nous deux et ne pas te tourmenter avec ma jalousie. Chéri ! Tu as pensé à Eve, aujourd’hui ?

Adam la prend dans ses bras. Eve l’embrasse et ils s’en vont, enlacés vers la grotte.

VOIX D’EVE
Qu’est-ce que tu disais à l’Ange ? Pourquoi se sauve-t-il quand j’arrive ?

SEQ 6.  INT/NUIT – GROTTE

Ils entrent dans la grotte, c’est la nuit et les lucioles commencent à fourmiller.

VOIX D’ADAM
Je lui demandais si tu m’aimes.

VOIX D’EVE
Sot ! Tu ne le sais pas par toi-même ?

VOIX D’ADAM
Parfois, j’en doute.

VOIX D’EVE
Et maintenant aussi, tu en doutes ?

VOIX D’ADAM
Non.

La clarté de la lune se répand dans la clairière.

VOIX D’EVE
Regarde ! Voilà la lune. Sortons.
L’air suppliant, Adam la retient par le bras.

SEQ 7.     EXT/NUIT – SEUIL DE LA GROTTE

EVE (se dégageant)
Viens, viens, sortons.

ADAM
Restons ici.

EVE (sur le seuil)
Regarde comme c’est beau ! Tu veux toujours parler ! Quel besoin as-tu de raconter nos histoires à l’Ange ?

ADAM
Mais non, on bavardait et l’Ange a bien d’autres choses à penser. Je lui demandais s’il savait où tu étais, voilà.

EVE (boudeuse)
Oh Adam, qu’est-ce que tu as bien pu dire à ce fouinard, de la lumière et rien d’autre. Pourquoi te mêles-tu à des êtres qui n’ont même pas une main en chair et en os à te tendre ? On ne sait même pas où ils se trouvent – quelle  horreur – ils vont, ils viennent, si ça se trouve, il y en a un ici à nous écouter.

ADAM
Mais Eve ! C’est le Seigneur qui les envoie, pour nous faire du bien, uniquement.

EVE
Et qu’est-ce que tu lui as dit ?

ADAM
Mais rien. Et toi, où as-tu été toute la journée ? Tu m’as fait souffrir, tu sais.

EVE
Asseyons-nous.

Ils s’asseyent sur le seuil.

EVE
J’ai beaucoup pensé à nous. J’ai marché toute la matinée et je suis entrée dans le bois du Seigneur, où j’ai vu Ses arbres. Mais tu sais que les serpents me répugnent, là-bas il y en a de toutes espèces, qui montent et qui descendent, et je me demande si le Seigneur ne les a pas mis là pour monter la garde. Pourquoi ? Ca ne peut être que pour moi, à toi ils ne te dégoûtent pas. Ca ne me plait pas du tout, Adam. Ca veut dire que le Seigneur n’a pas confiance en moi. Si nous sommes Ses bien-aimés, alors pourquoi les serpents ? Sinon…

Intervention télépathique

ADAM (épouvanté) (sous-titre sans voix)
Rappelle-toi que le Seigneur peut nous entendre.

EVE (qui s’impatiente) (sous-titre sans voix) : Mais voyons ! Les serpents qui montent la garde, les Anges qui fouinent partout, Lui-même qui nous espionne…

ADAM (sous-titre sans voix) :
Mais c’est parce qu’il nous aime, Eve.

EVE
Je voudrais bien voir ça que toi, parce que tu m’aimes, tu pousses la jalousie jusqu’à ce point.

ADAM
Toi aussi tu es jalouse de moi.

EVE
Tu es sot, d’abord ce n’est pas la même chose et puis, je le fais un peu pour passer le temps et pour occuper ma journée. Mais …

ADAM
Tu le fais pour passer le temps ?

EVE (convaincue)
Bien entendu. Tu m’entendrais s’il y avait vraiment une autre Eve.

ADAM
Ah ! … (se reprenant) alors, considère que le Seigneur nous espionne et nous traite jalousement pour occuper ses journées et pour se distraire.

EVE
Pour quelqu’un qui est le Seigneur, ce serait un peu bête. Mais pourquoi précisément l’Arbre et les serpents ? Pourquoi cet arbre-là justement ? Ces beaux fruits ! Si nous ne pouvons pas les toucher, pourquoi les a-t-il faits ?

ADAM (regardant furtivement autour de lui)
Je crois que ce sont des fruits comme les autres, mais que le Seigneur nous a interdit de les toucher pour rendre nos journées plus intéressantes. C’est comme notre jeu des petits cailloux, si on supprime les règles, qu’est-ce qu’il reste ? Tu peux être sûre que le Seigneur nous aime, sinon il ne nous aurait même pas créés.

Intervention télépathique d’Eve

EVE (pensive) (sous-titre sans voix)
Ça me semble idiot.

ADAM
Et pourtant tu vois bien que ce soir cette interdiction a servi à nous rapprocher un peu.

EVE
Je te dis que ça me semble idiot.

SEQ 8 A).     EXT/JOUR (MIDI) – MÊME DÉCOR

Adam est allongé devant la grotte et suit du regard deux papillons.

VOIX D’ADAM
Si seulement les Anges du Seigneur étaient un peu moins anges ! Elle a raison, Eve : rien que de la lumière et pas de substance. Mais avec qui un pauvre malheureux peut-il passer le temps ! Et pourquoi Eve ne revient-elle que le soir ? L’Ange a vite fait de dire que je suis roi de ce royaume. En fait, je n’ai personne à commander….Ces papillons. Je peux toujours courir…

Il se redresse d’un coup

ADAM
Mais je vais devenir fou, si je continue comme ça à parler tout seul. Si seulement la nuit venait ! S’il faisait toujours nuit !

SEQ 8 B)     EXT/JOUR (MIDI) – MÊME DÉCOR

Un grand vent se lève, qui fait vaciller Adam. Le bois mugit. Des feuilles et des oiseaux s’envolent, au loin retentissent des coups de tonnerre.

ADAM
Qu’est-ce qui se passe ? Ai-je blasphémé ?  Ah, Seigneur, comme tu es susceptible.

SEQ 9. EXT/JOUR (MIDI)/MÊME DÉCOR

Nouvelles rafales. Un Ange vole au dessus de lui.

ADAM
Qu’est-ce qui se passe ? C’est le Seigneur qui t’envoie ? Je me prosterne, je me prosterne !

L’ANGE
Il est arrivé une chose terrible. Eve…

ADAM
Hein !

L’ANGE
C’est trop horrible. Eve a mangé le fruit de l’Arbre du Seigneur.

ADAM
Non !

L’ANGE
C’est ce que j’espère moi aussi. Mais on a vu bondir Satan hors du paradis en hurlant de joie. Depuis longtemps sa présence était signalée…(il disparaît).

SEQ 10.  EXT/JOUR (MIDI PASSÉ) – CLAIRIÈRE ET GROTTE

La tourmente continue, maintenant le ciel déverse une lumière livide.

ADAM
Est-ce possible ? Eve, Eve ! Mais où peut-elle bien être? Oh Eve, qu’as-tu fait ?

Haletante, Eve entre en courant. Elle cherche du regard.

EVE
Oh Adam, où es-tu ? J’ai fait ça pour toi. Où es-tu ? Protège-moi. (elle court dans ses bras)

ADAM
C’est donc vrai ? Malheureuse !

Eve sanglote sur sa poitrine. Dans sa main gauche elle serre une pomme.

ADAM
Que va dire le Seigneur maintenant ? Pourquoi as-tu fait ça ?

EVE (sanglotant)
Il y avait un serpent qui parlait. Je l’ai tant prié de venir te tenir compagnie, toi qui veux toujours discuter. Il disait des choses si belles, si spirituelles.

ADAM
Mais les serpents ne te répugnaient pas autrefois ?

EVE
Ce n’était pas un serpent comme les autres. Il savait tout.
Il m’a expliqué que l’interdiction de l’Arbre n’est qu’un jeu de ce vieux têtu qui crée les êtres pour son plaisir… Exactement comme tu le disais.

ADAM
Mais je disais ça pour parler !

EVE
Il suffit d’enfreindre la règle pour faire comprendre à ce seigneur qu’il doit changer de jeu. Nous aussi nous avons des droits et nous valons un peu plus qu’un jeu avec des petits cailloux. (pause) Alors, j’ai mangé le fruit. (elle tend la pomme)

ADAM
Malheureuse ! Et si le Seigneur te chasse ?

EVE
Le serpent disait que le monde est grand.

ADAM
Et moi je resterai seul ! Tu n’as pas pensé que je t’aimais ?

EVE
Si tu m’aimes vraiment, tu as un moyen de me le prouver…

ADAM
Donne. (il mord dans le fruit qu’il recrache aussitôt)
Pouach ! Même pas mûre !
(Eve lui chipe la pomme et s’en va en riant. Adam part à sa poursuite).

SEQ 11.  EXT/JOUR/CLAIRIÈRE

Adam et Eve s’éloignent, enlacés. Ils franchissent un talus derrière lequel ils disparaissent en jetant derrière eux le trognon de pomme.

VOIX DU SEIGNEUR (grave, paniquée, importune)
Adam, mais où es-tu ?

.

magritte

La condition humaine

René Magritte (1933)